Devenir adulte, c’est reconnaître, sans trop souffrir, que le " Père Noël " n’existe pas. C’est apprendre à vivre dans le doute et l’incertitude.

Publicités