Si on ne voulait qu’être heureux, cela serait bientôt fait. Mais on veut être plus heureux que les autres, et cela est presque toujours difficile parce que nous croyons les autres plus heureux qu’ils ne sont.

Publicités

Une réflexion sur “Montesquieu

  1. on croit toujours que l’herbe est plus verte ailleurs. Le bonheur est au creux de notre main, tout près de nous, en nous… Les autres ont souvent l’air tristes ou malheureux, ou alors ils ont l’air super heureux parce qu’ils sont friqués…mais le vrai bonheur est à la portée de chacun de nous, en nous. Rien ne sert de vouloir être plus heureux que sont voisin, ce qui compte c’est notre vie. Si nous sommes réellement heureux, cela apportera autour de soi un rayonnement qui aidera ceux que nous rencontreront, sans même que nous l’ayons voulu. Ca c’est le bonheur partagé ! olé

    J'aime

Comments are now closed.