Pour être heureux jusqu’à un certain point, il faut que nous ayons souffert jusqu’au même point.

Publicités

3 réflexions sur “Edgar Allan Poe

  1. C’est tellement vrai. C’est ce que je vis.
    Le bonheur est à la dimension du désespoir que nous avons traversé.
    Incroyable et pourtant vrai !
    Donc à tous ceux qui souffrent profondément : message d’espoir, message réel : il vous est possible d’être heureux profondément.
    Mais cela n’exclue aucunement de l’aide…qu’elle soit médicale, psychiatrique, kinésiologique ou autre…
    Je pense qu’il est difficile de se sortir tout seul quand on souffre à un certain point ! Et quand on est heureux jusqu’au même point où l’on a souffert, il faut savoir le garder ce bohneur et pas le laisser s’enfuir…
    Bonne journée à tous !

    J'aime

Comments are now closed.