Sois avec ce monde comme si tu n’y avais jamais été, et avec l’autre comme si tu ne devais plus le quitter.

2 réflexions sur “Al-Basrî

  1. D’accord, cela demande d’avoir un regard neuf et surtout ôter de nous nos idées préconçues face à un nouvel évennement parce que nous sommes marqués par nos mauvaises expériences dans ce monde (et par nos bonnes). Cela nous demande d’avoir un regard neuf, un esprit neuf, un coeur neuf…on ne risque rien d’essayer…au contraire ! cela va être formidable !
    Etre avec l’autre comme si on ne devais plus le quitter, c’est dur, très dur…dans l’amour ou dans l’amitié, c’est le fait de ne pas avoir de chaînes qui embellit la relation, puisqu’on sait qu’elle peut être coupée…Alors on a une relation plus forte avec l’autre parce que l’on sait que tout est éphémère. Après, la vie nous montrera si on l’a quitté ou pas cet autre !Et moi ? parfois j’aimerai pouvoir me quitter !

    J'aime

  2. Cela demande d’être ouvert à tout et garder un esprit d’enfant…
    Peu de gens le savent mais nous avons un cordon ombilical énergétique qui nous relie à l’autre monde. Ce cordon nous relie à l’autre monde. Ne coupons jamais ce cordon, au contraire, grandissons au contact de l’autre monde…puissions-nous être le canal qui apporte un peu de cet autre monde dans ce monde !

    J'aime

Comments are now closed.