Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d’attente. 

3 réflexions sur “Jules Renard

  1. Le bonheur, il est là à partée de main, à portée de coeur, il suffit d’en saisir quelques graines et de les replanter au jardin de notre âme…

    J'aime

  2. Je viens de dépasser la salle d’attente et je prends peur, peur du bonheur, moi qui n’ai connu que la souffrance depuis 44 ans…

    J'aime

Comments are now closed.