La persuasion n’annule pas définitivement le doute. 
 

Publicités

2 réflexions sur “Denis Guedj

  1. Il ne faut pas de persuasion, il faut des convictions. Du ressenti, du vécu.
    Le plus grand doute qui puisse subsiter en moi est : me suis-je trompée sur toute la ligne ?
    Mais je pense que si on fait route DANS l’Amour Divin, on ne peut pas totalement se tromper…..

    Douce journée à toi mon webmaster bien aimé !

    A quand le 4e blog ?

    J'aime

Comments are now closed.