Si seulement on arrêtait d’essayer d’être heureux, on pourrait peut-être profiter de la vie. 

Publicités

Une réflexion sur “Edith Wharton

Comments are now closed.