A quoi bon soulever des montagnes quand il est si simple de passer par dessus ?   

Une réflexion sur “Boris Vian

Comments are now closed.