Un être qui s’habitue à tout, voilà, je pense, la meilleure définition qu’on puisse donner de l’homme.

Une réflexion sur “Fiodor Dostoievski

Comments are now closed.