Le suprême degré de la sagesse,
c’est d’avoir des rêves suffisamment grands
pour ne pas les perdre de vue pendant qu’on les poursuit .

Publicités

2 réflexions sur “William Faulkner

  1. Le suprême degré de la sagesse, c’est que je sois SAGE. Que je me comporte en SAGE. Que j’écoute en les autres, ce que le sage qui est en moi a à me dire.

    Kiss à Mandala

    J'aime

Comments are now closed.