Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière.

Publicités

5 réflexions sur “Abbé Pierre

  1. Tout à fait d’accord mais quand je vois la tête des gens au volant de leurs voitures ou simplement sur les trottoirs , je me demande s’ils pensent que s’ils sourient ils auront une taxe à payer……
    bon dimanche avec le sourire.

    J'aime

  2. Hans Bergen était grotesquement laid. Ses voisins du village hollandais
    de Ide ne voulaient pas avoir affaire à lui. Sa laideur les effrayait
    et les repoussait, et Hans, jusqu’à sa mort, mena une vie solitaire et
    de privations.
    Les villageois découvrirent alors à leur surprise que Hans avait laissé
    une fortune de 40.000 euros. Il l’avait léguée à une petite fille, Anne
    Martin.
    Nul ne pouvait comprendre pourquoi. Elle ne lui avait même pas parlé de
    sa vie entière ; mais quand ils lurent le testament de Hans, ils
    comprirent.
    Anne lui avait souri, une fois !

    J'aime

Comments are now closed.