p{margin:0}Imaginez l’univers sage et philosophe ; convenez qu’il serait diablement triste !

Publicités

3 réflexions sur “Denis Diderot

  1. C’est ce qu’on appelle la révolution permanente, un peu comme la vie quoi.
    Marcher, c’est se déséquilibrer pour se rattraper dans la direction où l’on veut aller.

    J'aime

Comments are now closed.