Le désespoir, c’est quand l’intelligence prend la souffrance à son compte.

301 réflexions sur “Georges Perros

Comments are now closed.