Nous n’aurons jamais de repos, le présent est perpétuel.

Publicités

Une réflexion sur “Georges Braque

Comments are now closed.