S’il suffisait à tous les hommes de désirer pour réussir, personne ne souffrirait : car personne ne souhaite la souffrance.

Publicités

5 réflexions sur “Santideva

  1. qui suis je pour vouloir cherché en vain ma vérité…

    il y a tant de vérité en la vie que je suis coupable de n’avoir pas vue cette évidance en elle

    du fond de mon gouffre je vous dit que les esprit éclairés n’on pas forcément besoin de lumière pour y voir

    et puisse que l’on aime sans savoir
    on haie souvent aussi sans savoir pourquoi
    alors plutot que de cherché des raison a tout cela
    je préfère aimé l’autre même s’il sais pas que j’exciste
    et de ce fait dans l’incertitude j’autorise l’autre a m’aimé aussi
    donc pourquoi pas me dire des lors que l’amour exciste alors? tout simplement

    je dois être un privilégier pour au tant aimé la vie

    J'aime

  2. « Si les hommes n’étaient pas gonflés par leur égo, mais par contre s’ils s’aimaient comme ils aimeraient les autres, il n’y aurait pas de souffrance… » Dauphinette.

    J'aime

  3. « Si les hommes n’étaient pas gonflés par leur égo, mais par contre s’ils s’aimaient comme ils aimeraient les autres, il n’y aurait pas de souffrance… » Dauphinette.

    J'aime

Comments are now closed.