Je fais reculer la mort à force de vivre, de souffrir, de me tromper, de risquer, de donner et de perdre.

Publicités

5 réflexions sur “Anaïs Nin

  1. La mort n’existe pas : c’est une « étiquette » que l’humain a collé sur un phénomène irréel !
    La lumière d’une bougie éclaire l’ombre ténébreuse, comme la créativité illumine notre vie; voulez-vous connaître l’éternité ? Créez !! (comme la flamme d’une bougie),et vous aurez l’expérience de l’Eternel ! Dauphinette.

    J'aime

Comments are now closed.