Familiarise-toi avec l’idée que la mort n’est rien pour nous, car tout bien et tout mal résident dans la sensation; or, la mort est la privation complète de cette dernière.

6 réflexions sur “Epicure

  1. La mort serait la présence au grand Tout, débarassée du mental, enfin libérée des limites que nous nous créons inconscienment.
    Ainsi, en toute logique ne serait-elle rien, ce qui est déjà TROP !

    J'aime

  2. Ça aide à vivre en acceptant l’idée du passage.
    Je l’avais publiée sur mon blog, celle-là.
    Mais méfions-nous tout de même des piqûres… (Epicure)
    😉

    J'aime

  3. cheres amies ne vendaient pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué regardé d’un oeil neutre la vie sans style sans religion personne sait si la morts est le commencement d’une nouvelle vie, ou le retour a une certaine maison ce ne sont que des croyances comme il en existe beaucoup, pensez mais surtout vivez et agissez tant que vous le pouvez au mieux de vos capacité pour que le jour j vous aurez fait tout ce qui est en votre possible et vous n’aurez aucun regret pour partir.

    J'aime

  4. Je suis encore bien penché sur la littérature française. La mort ça fait sens à toute une vie et on n’y peut rien. Comme disait l’autre, c’est le grand vide.

    J'aime

Comments are now closed.