Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre propre consentement.

5 réflexions sur “Eleonor Roosevelt

  1. Bonjour, depuis que j’ai découvert votre blog, il se trouve que vos posts se trouvent très souvent en adéquation avec mon état d’esprit du moment et me permettent une prise de recul, un élément de réponse .

    J'aime

  2. S’il est vrai que l’autodévalorisation est une décision individuelle, elle est souvent liée aux conclusions auxquelles nos apprentissages théoriques et pratiques nous ont habitués.
    Elle est donc facile à programmer par ceux qui disposent du pouvoir de définir nos attributions.
    Le piège est de confondre une productivité limitée imposée avec une productivité limitée par notre seuil d’incompétences.
    Il faut beaucoup de lucidité et d’expérience pour, en ne se laissant pas influencer par ces stratégies sournoises, les faire échouer et, avec élégance, comme dans les arts martiaux, leur donner un effet boomerang.

    J'aime

  3. Tant il est vrai qu’une pensée inspirée par quelqu’un d’autre n’a d’influence sur nous que si on y croit. Nous avons aussi la liberté de ne pas imaginer ce que l’on voudrait nous voir imaginer. Nous avons la liberté de ne pas nous penser. Dans ce cas, l’autre ne peut rien faire.

    J'aime

Comments are now closed.