Une réflexion sur “Honoré de Balzac

  1. On pourrait comprendre cette phrase de deux manières :
    – la pensée ou l’idée d’un état idéal déposée en mémoire fait surface, jette son ombre sur ce qui est et déclenche l’espoir, le rêve etc
    – l’intuition de sa véritable nature qui est félicité, la connaissance intime de son être démentent les idées que l’on a sur soi.

    J'aime

Comments are now closed.