4 réflexions sur “Carl Gustav Jung

  1. Etonnante réflexion de la part d’un des pères de la psychiatrie !
    Je préfère la définition de Socrate : Connais-toi toi-même et tu y trouveras ton bien.
    Chat l’heureusement
    Joëlle

    J'aime

  2. en effet, c’est la chose la plus terrifiante, car s’accepter soi-même, ça veut dire accepter ses qualités (facile) mais aussi ses défauts (ouf! pas facile). être honnête avec soi-même. je pense que c’est de cela que Jung voulait parler.

    J'aime

Comments are now closed.