Se demander sérieusement tous les soirs ce que le jour nous a fait apprendre de neuf.

Publicités

Une réflexion sur “Georg Christoph Lichtenberg

  1. Après chaque leçon de karaté, notre professeur nous demandait de nous asseoir et de récapituler mentalement le cours. Ce moment méditatif clarifiait le bousculement des nouvelles informations assimilées, et il égayait, même.

    J'aime

Comments are now closed.