Le piège de la haine, c’est qu’elle nous enlace trop étroitement à l’adversaire.

Une réflexion sur “Milan Kundera

Comments are now closed.