Aujourd’hui on ne sait plus parler, parce qu’on ne sait plus écouter.