Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi même le chemin.

Publicités

5 réflexions sur “Bouddha

  1. Ce qui signifie par exemple que si tu veux apprendre à jouer des percussions, tu dois te modifier, te former à devenir percussionniste. Tu deviens le chemin que tu empruntes.

    J'aime

  2. « Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin  »
    pourrait être compris ainsi : j’invente le chemin à mesure que j’avance. C’est à dire que j’invente quelqu’un qui chemine en traçant mon chemin. Le résultat : c’est que l’idée de personne a besoin de l’idée de chemin.

    J'aime

  3. Le chemin, c’est nous-même, il est la trace de notre âme, elle qui nous guide sur ce chemin intérieur qu’il suffit de suivre, à l’intuition, sans déroger à l’écoute, se relevant, même si nous tombons, le rattrapant, si nous nous étions bernés, trompés, égarés nous même….

    J'aime

Comments are now closed.