Soyez sûrs que je m’attacherai à vous, comme un taon, pour être exhorter à soigner vos âmes.

Publicités

4 réflexions sur “Platon

  1. Désolé, ce n’est pas pour chercher la petite bête, je cherche à comprendre depuis que j’ai lu ça.
    Peut-être faut-il lire « pour vous exhorter à soigner vos âmes » ? Je n’ai pas retrouvé la citation exacte, mais là ça me semble plein de sens, et même utile. Si quelqu’un connait la vraie phrase…

    J'aime

  2. Mais j’ai une piste : il semblerait que Platon parlait de Socrate, comme d’un taon, avec son dard qui aiguillonne les gens…
    A propos, je viens de lire une chose intéressante à propos de Socrate : la preuve de la sincérité de sa philosophie : pauvreté et désintérêt !

    J'aime

Comments are now closed.