Les fleurs aiment la mort, et Dieu les fait toucher
Par leur racine aux os, par leur parfum aux âmes !

Une réflexion sur “Victor Hugo

Comments are now closed.