Par sa façon d’être là, l’homme transforme la pièce où il se trouve en porcherie ou en temple.

Publicités

Une réflexion sur “Karlfried Graf Dürckheim

Comments are now closed.