A la fin de chaque vérité il faut ajouter que l’on se souvient de la vérité opposée.

Publicités