Qui connaît mieux que toi ce que tu dois devenir pour demeurer fidèle à l’être qui t’habite ?

Une réflexion sur “Jean-Noël Pontbriand

Comments are now closed.