La Grâce, qui est considérée par l’homme naturel comme un don qui lui vient d’un Divin extérieur, est pour l’homme initiatique l’accès à la conscience du Dieu intérieur, de son être propre.