Tant que l’on n’a pas trouvé intérieurement ce que l’on cherche au-dehors, on passera à côté sans le voir, car le monde extérieur n’est qu’un reflet de notre monde intérieur. Que ce soit la beauté, l’amour, la sagesse, il est presque inutile de les chercher autour de soi si on n’a pas commencé par les découvrir en soi.

7 réflexions sur “Omraam Mikhaël Aïvanhov

Comments are now closed.