L’avenir nous tourmente, le passé nous retient, c’est pour ça que le présent nous échappe.

6 réflexions sur “Gustave Flaubert

  1. Nous sommes coincés entre un passé qui n’existe plus, un avenir potetiellement probable… Il ne nous reste donc qu’à vivre le présent avec intensité en considérant toute son impermanence.

    J'aime

  2. cornélienne… s’il en est… et pourtant!! Impossible d’y échapper parfois, à moins de faire table rase du vécu, mais ce serait renier sa mémoire et de la projection, mais ce serait annihiler toute pensée…

    J'aime

  3. sans notre passé on n’existerai pas, car c’est le passé qui nous construit… à nous de prendre le positif et ne pas ce laissé ancré par le négatif… demain… on peut prévoir tous qu’on veut… mais on ne sais pas les circonstances qui peuvent dévier le chemin voulu… Alors moi je suis pour vivre le présent… un instant qu’on attrappe dans ça main le temps d’un clin d’oeuil… bisous

    J'aime

  4. Comme Aznavour nous chante ..il faut savoir quitter la table…
    mais moi, je ne sais pas..
    C’est tellement humain ne pas savoir

    J'aime

Comments are now closed.