Renoncer à sa liberté, c’est renoncer à sa qualité d’homme.

Publicités

Une réflexion sur “Jean-Jacques Rousseau

  1. La notion de liberté est quelque chose de trop abstrait et une chose la plus convoitée sur terre.C’est la bête noire de tous les despotes,autocrates et tyranneaux qui existent sur terre.La liberté s’arrache avec moult combats.Aussitôt acquise aussitôt reprise.La liberté existe par rapport à quoi? Aux forces antagonistes.C’est le vocable le plus usité sur terre.Sur le plan pratique on la limite tant qu’on peut.On la déforme,on la tronque,on trompe avec etc.Elle n’est même pas relative.C’est un trompe-l’oeil qui aide à supporter la nausée existentielle.J.P.Sartre a dit: « je suis condamné à devenir libre. »Il n’a pas éclairé notre conscience.La meilleure définition a été donnée par Epictète le stoïcien affranchi qui a dit:3de ce qu’ils nous font,on n’en a cure,de ce qui nous importe,ils ne peuvent rien.

    J'aime

Comments are now closed.