Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Publicités