Vous n’avez besoin ni d’encens, ni de prière, ni d’invocation du nom de Bouddha, ni de confession ni d’écritures saintes. Asseyez vous et méditez.

Publicités