Le bonheur est le résultat d’un mûrissement intérieur. Il dépend de nous seuls, au prix d’un travail patient, poursuivi de jour en jour. A long terme, le bonheur et le malheur sont donc une manière d’être ou un art de vivre.

2 réflexions sur “Matthieu Ricard

  1. Aussi le bonheur et le malheur sont des états passager, pour grandir. il faut apprendre à garder le bonheur pendant une épreuve. c’est lui qui allège ce passage temporaire. Comme l’aube et le crépuscule, qui contiennent le jour et la nuit ensemble.
    à chacun une magnifique journée.

    J'aime

Comments are now closed.