La joie intérieure réside au plus intime de l’âme ; on peut aussi bien la posséder dans une obscure prison que dans un palais.

Publicités

Une réflexion sur “Sainte Thérèse de Lisieux

  1. …..Avec l’intime conviction que la posséder dans une obscure prison m’assurerait que cette joie est bien intérieure et non un leurre que j’appellerais cela : dans un palais, même si je peux la posséder aussi, je peux également me fourvoyer un grand nombre de fois…

    J'aime

Comments are now closed.