On ne s’arrête pas de jouer parce qu’on devient vieux; on devient vieux parce qu’on s’arrête de jouer.

Publicités

Une réflexion sur “George Bernard Shaw

Comments are now closed.