Le verbe aimer pèse des tonnes de chagrins, de joies, d’inquiétudes, de chair, de sang, de doutes, d’extases et de cris. Ne le fuis pas ! Le verbe ne pas aimer pèse encore plus lourd.

Publicités