Celui qui entend la voix du mental, mais qui continue d’observer à partir de et en tant que la source de l’Être, transcende le mental limité et devient à jamais libre. Une telle personne est appelée un Bouddha, un Christ en conscience, un Shiva.

 

Publicités

3 réflexions sur “Mooji

  1. Un ancrage précieux au milieu du tumulte émotionnel et de la projection interprétée des évènements. Un tel état s’affine, s’entretient et soudain se pose. Qu’il en soit ainsi pour tous.

    J'aime

  2. Bonjour,
    ce mandala est juste, j’aimerais tellement que mon mental s’apaise automatiquement et que la voix de mon coeur soit prioritaire.
    Anita

    J'aime

Comments are now closed.