Il semble y avoir deux sortes de chercheurs : ceux qui cherchent à rendre leur ego différent de ce qu’il est, c’est à dire : sacré, heureux, non égoiste (comme si vous pouviez faire un poisson non poisson), et ceux qui comprennent que toutes ces tentatives ne sont que gesticulations et jeux, qu’il n’y a qu’une seule chose qui puisse être faite, se désidentifier soi même de l’ego, en réalisant sa non réalité, et en devenant conscient de son identité éternelle avec le pur Être.

Publicités

Une réflexion sur “Wei Wu Wei

Comments are now closed.