Comprendre c’est déjà aimer.

Publicités

3 réflexions sur “Georges Bernanos

Comments are now closed.