Qui donc souffre ? Celui qui ne se connaît pas. Connaître, c’est être.

Publicités